Les oranais prient Marie de délivrer la ville de l’épidémie de choléra et leur prière est exaucée : c’est « le miracle de la pluie »

A propos de l'auteur